Damien TROLARD

Le blog photo argentique

Faire de la photo argentique pour pas cher

Faire de la photo argentique pour pas cher

5 /5 -
1 vote

On nous dit bien souvent que l’argentique est une pratique très chère, et c’est ce qui rend beaucoup de personnes frileuses à s’y essayer. Mais, est-ce que c’est vraiment le cas ? Aujourd’hui, je reviens sur le coût du matériel et de tout ce que l’argentique implique. On va parler appareil photo, pellicule, mais aussi, du coût du développement. Et on va même voir comment on peut diminuer la facture finale.

Un appareil photo argentique pour moins de 20€ ?

Le premier point de dépense, en argentique, comme en numérique, est le matériel. Et c’est sûrement le plus gros atout de l’argentique face à son homologue.

La cote des appareils

En argentique, on peut trouver des appareils à tous les prix, depuis 5€ jusqu’à plusieurs milliers d’euros, tout est possible. Mais contrairement aux appareils numériques, en argentique, un prix élevé n’est pas toujours synonyme de qualité. Les tarifs sont souvent définis en fonction de la rareté et de la demande. En se dirigeant vers des appareils peu recherchés et produits en quantité, on peut donc parfaitement trouver des appareils peu chers et qualitatifs !

Deux appareils photo reflex argentiques

Au final, on peut trouver beaucoup d’appareils très sympas pour des sommes dérisoires. Pour environs 50€, vous aurez déjà énormément de choix sur le marché de l’occasion. Canon, Nikon, Olympus, Minolta, Zenit, et bien d’autres, seront à votre portée. Vous aurez bien du choix !

Pour ceux qui souhaitent encore diminuer la facture, il est même possible d’avoir un appareil photo argentique très correct pour 10 à 20€. Vous trouverez dans ces prix encore beaucoup de choix. Ce sont simplement des appareils plus simples ou n’ayant pas fonctionnés depuis très longtemps. Il faut donc parfois être prêt à bidouiller un peu pour obtenir un appareil dans ces prix. Mais de très bonnes surprises se cachent dans ces appareils !

Pour ceux qui se sentent un peu perdus au niveau du choix des appareils, j’ai fait un article qui va vous aider !

Un appareil neuf à moins de 20€ ?

Pour les plus frileux d’entre vous vis à vis des appareils d’occasion, il existe malgré tout une petite astuce. On peut encore avoir un appareil d’argentique neuf de nos jours. Et si je ne recommande pas les célèbres appareils jetables pour des questions environnementales, certaines marques ont réfléchi à une évolution de ces appareils : les appareils réutilisables.

Ce sont des appareils pas beaucoup plus chers, comptez de 20 à 35€, mais ils vous laissent la possibilité de changer de pellicule. Autrement dit, finit de jeter son appareil quand la pellicule est terminée, on peut le recharger à l’infini avec de nouvelles pellicules ! En plus, vous dépenserez bien moins en achetant une pellicule, plutot qu’un appareil complet !

Pour plus d’informations sur ces petits appareils hyper pratiques et pas très cher c’est par ici :

Trouver des pellicules pas chères ?

Le deuxième point de dépense se situe au niveau des consommables. Et oui, qui dit argentiques dit pellicules. Beaucoup d’entre vous croisent uniquement des pellicules autour des 10-15€ l’unité en traînant sur certains grands sites de e-commerce. Ce qui est bien décourageant et ça se comprends. Mais fort heureusement, il est possible d’en trouver pour bien moins cher !

Des pellicules argentiques 35mm

Les revendeurs spécialisés

Il existe sur internet un bon nombre de sites spécialisés dans la photographie (argentique ou non) qui vendent des pellicules de toutes sortes. Les prix s’étalent de 4 à 15€ suivant les marques et les modèles. Donc oui, il est possible d’acheter des pellicules pour finalement pas très cher !

Bon point à savoir, les pellicules les moins chères ne sont pas moins qualitatives pour autant. Leur prix dépend surtout du coût des produits utilisés dans leur fabrication et de la quantité produite. Des pellicules à 4€ ne feront donc pas nécessairement de moins belles photos que d’autres !

Et si vous ne savez pas encore quelle pellicule choisir pour votre appareil et votre utilisation, cet article va répondre à toutes vos questions !

Les pellicules périmées

Un autre moyen de faire des économies est de photographier avec des pellicules périmées. Et oui, on peut faire des photographies même si la date présente sur la pellicule est passée depuis plusieurs dizaines d’années ! Mais de manière générale, les prix des stocks périmés sont de moins en moins interessants depuis que l’argentique est à nouveau aimé du grand public.

Cependant, si vous trouvez des vieilles pellicules dans un placard ou un vide grenier, sachez que vous pouvez parfaitement vous en servir ! Mais pour cela il faut quand même savoir comment les utiliser et compenser leur vieil age, pour les plus curieux, voici plus de détails dans cet article :

Développer ses pellicules à moindre coût ?

L’étape du développement est la plus coûteuse de toutes. En général, en comptant développement et scan des négatifs, on arrive vite autour des 15€ par pellicule. Parfois même plus, suivant les laboratoires. Sachez tout d’abord que, si vous êtes un adapte du développement par correspondance, le coût du transport se rajoute au prix final. Donc fatalement, c’est généralement plus cher que de se rendre directement en laboratoire. Mais c’est une différence malgré tout assez minime.

Développer soi-même ses pellicules

Pour diminuer réellement les coûts, le seul moyen est de faire le travail soi-même. Il existe bon nombre d’associations qui mettent à disposition leur matériel contre une petite participation annuelle. Vous pourrez ainsi vous former avec d’autres passionnés d’argentique et développer vos photographies pour un coût minime.

Une cuve de développement argentique

Autre solution, il est possible de développer et scanner ses pellicules chez-soi en achetant de quoi créer son mini laboratoire. Néanmoins, attendez-vous à devoir investir environ 50€ pour pouvoir développer vos pellicules, et 200 à 300€ pour pouvoir les scanner. Mais une fois l’investissement fait, vous en aurez pour, environ, 2€ de dépenses par pellicule. Ca peut donc être très intéressant sur le long terme si vous photographiez beaucoup.

Les clubs photo

Si l’investissement est trop lourd pour vous tout seul, il est également possible de le partager avec d’autres personnes. Nombreuses sont les associations, et autres les clubs de photo, à encore proposer des activités autour de l’argentique. Moyennant une participation annuelle. vous pourrez apprendre à développer et même, bien souvent, à tirer sur papier, vos photos par vous même pour une somme dérisoire. C’est donc un moyen économique, mais aussi un moyen d’apprendre avec d’autres personnes à développer vous même vos photographies !

Evidemment c’est un peu plus contraignant que d’avoir tout le matériel chez soi puisqu’on n’y a pas accès quand on veut, mais c’est nettement plus accessible. Et puis on a rarement besoin d’avoir tout ce matériel en permanence, si vous utilisez une poignée de pellicules par mois c’est déjà beaucoup, et il ne vous faudra pas plus d’une demi journée pour les développer :

Vous aimez cet article ?

Notez le !

5 /5 - 1 vote

Vous avez trouvé ce post utile ?

Partagez le sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *