Photographie de 4 pellicules, dont l'une indique "à développer avant aout 2019", un texte pose la question "Utiliser une pellicule périmée ?"

Damien TROLARD

L'argentique c'est beau, mangez-en !

Utiliser des pellicules argentiques périmées ?

Photographie de 4 pellicules, dont l'une indique "à développer avant aout 2019", un texte pose la question "Utiliser une pellicule périmée ?"

Utiliser des pellicules argentiques périmées ?

Toutes les pellicules photo argentiques ont une date de péremption. En général, celles-ci peuvent être conservées de 2 à 5 ans suivant les marques et les modèles. Mais est ce qu’on est vraiment obligés de suivre cette date ? Est ce qu’on ne pourrait pas les utiliser même longtemps après ?

Faire des photographies avec des pellicules périmées

Vous avez des vieilles pellicules qui trainent et vous hésitez à vous en servir ? Et bien sachez qu’elles sont encore parfaitement utilisables ! Et oui, de nombreuses personnes font des photographies avec des pellicules périmées depuis plusieurs années, voire même plusieurs décennies !

C’est souvent une question de coût, ces pellicules sont généralement moins chères que des pellicules neuves. Mais ça peut aussi être un choix artistique, le résultat d’une image peu grandement varier suivant l’état de conservation de cette dernière. En plus, certaines pellicules ne sont plus fabriquées. Si vous voulez les essayer, le seul moyen sera de se tourner vers des vieux stocks périmés !

Néanmoins, je dois vous avertir avant que vous commenciez une pellicule dont la date est passée depuis bien longtemps. Le résultat de vos photographie sera beaucoup plus aléatoire qu’avec des pellicules neuves. Suivant la date de péremption et la qualité de sa conservation, le rendu peut être bien différent de ce qu’il devrait être.

Pour réussir votre pellicule périmée, il faut connaître quelques éléments clés. Vous allez devoir modifier quelques peu les paramètres de votre appareil pour pouvoir avoir des photos correctes. Mais avant d’aborder ce sujet, un petit point s’impose vis à vis de votre laboratoire.

Prévenir son laboratoire

Avant de vous expliquer comment faire des photos parfaites avec votre pellicule périmée, une petite précision est nécessaire :

Prévenez TOUJOURS votre laboratoire si vous faites développer des pellicules périmées depuis plusieurs années

En effet, c’est une chose à laquelle tout le monde ne pense pas, mais utiliser des pellicules périmées peut ruiner les chimies utilisées par votre laboratoire. Vous pourriez donc, sans le vouloir, détruire les pellicules qui seront développées après les votre ! De plus, le rendu de vos pellicules étant beaucoup plus aléatoire, ils pourraient remettre en question la qualité de leurs produits alors que c’est simplement que vous utilisez des pellicules dont la date est fortement dépassée !

Pour éviter cette peine au laboratoire comme aux autres clients, pensez à les prévenir, ils feront passer vos pellicules dans une chimie en fin de vie ou dans une cuve à part, ça évitera des frais à tout le monde !

Des films de moins en moins sensibles

En argentique, les pellicules ont une sensibilité prédéfinie lors de leur fabrication. Elle est déterminée par leur ISO. Par exemple, une pellicule à 400 ISO est deux fois plus sensible qu’une pellicule à 200 ISO. Cependant, avec le temps, les pellicules perdent en sensibilité. L’émulsion présente à sa surface qui sert à capturer l’image se détériore peu à peu. Il va donc falloir compenser cette perte à la prise de vue. Mais cette détérioration ne va pas à la même vitesse suivant comment la pellicule a été conservée.

  • Conservée au congélateur: C’est le meilleurs moyen de conserver une pellicule, il faut simplement la laisser revenir à température ambiante avant de l’utiliser. Elle peut être utilisée normalement jusqu’à 20ans après sa date de péremption. Au delà, elle perd environ la moitié de sa sensibilité tous les 20ans.
  • Conservée au frigo: C’est aussi un bon moyen de conserver des pellicules, encore une fois on la laisse revenir à bonne température avant de l’utiliser. Elle peut être utilisée normalement jusqu’à 10ans après sa date de péremption. Au delà, elle perd environ la moitié de sa sensibilité tous les 20ans.
  • Conservée au frais (15-20°C) et dans le noir: On a l’habitude de considérer que les pellicules perdent la moitié de leur sensibilité tous les 10ans.

Par exemple, en utilisant une pellicule à 400 ISO périmée depuis 10 ans et stockée simplement dans le noir, elle va avoir perdu environ la moitié de sa sensibilité, on l’utilisera donc comme si c’était une 200 ISO. Si elle a 20 ans, comme une 100 ISO, 30ans, comme une 50 ISO, etc…

Si vous ne savez pas comment elle a été conservée, globalement dans ce cas c’est le loto. Sachez qu’en général les gens conservent leur pellicules dans un placard ou une boite. Donc elle a de bonnes chances d’avoir été stockée dans le noir dans des conditions à peu près correctes. Mais rien n’est sûr, le résultat sera au petit bonheur la chance. 😅

Au final, tout est question d’estimer à quel point la pellicule a perdue en sensibilité, c’est à vous de juger comment vous allez devoir l’exposer. Vous n’aurez alors qu’à modifier la valeur d’ISO donnée à votre appareil pour qu’il l’expose correctement.

Des pellicules plus aptes que d’autres

Suivant les ISO

La sensibilité ISO initiale de la pellicule a elle aussi un rôle important dans la conservation des pellicules. Plus une pellicule est sensible, plus elle est difficile à conserver. Par exemple, les pellicules jusqu’à 400 ISO se conservent relativement bien. Au contraire, les pellicules à 3200 ISO vont très vite perdre en sensibilité même si elles sont stockées correctement. Privilégiez donc des pellicules avec des ISO relativement faibles si vous en achetez des périmées, vous aurez de meilleures chances de pouvoir faire des photos réussies avec.

Noir & blanc ou couleur ?

Si les pellicules noirs & blanc résistent particulièrement bien au temps, ce n’est pas le cas de toutes les pellicules. En noir & blanc, n’hésitez pas à les utiliser sans trop d’inquiétudes même longtemps après leur date de péremption. Tant que les pellicules ont été conservées correctement, vous devriez avoir de bons résultats.

Mais il existe encore deux autres familles de pellicules. Premièrement, les pellicules couleur (à développement C41). Ces dernières subissent plutôt bien les années. Même si les couleurs peuvent varier dans le temps, elles restent utilisables. Attendez vous à avoir des photographies qui peuvent tirer vers le vert, le rouge ou le bleu, mais ça reste un résultat très correct.

Les pellicules diapositives (à développement E6), de leur côté supportent nettement moins bien les années. Une fois périmées, pour obtenir un résultat le mieux possible, demandez à votre laboratoire des les développer en traitement croisé (autrement dit, les développer comme si c’était des pellicules couleurs). Cela permet d’obtenir un résultat relativement correct jusqu’à 10ans après la date de péremption. Malgré tout, sachez que le traitement croisé donnes des teintes un peu particulières et aléatoires à vos photographies, le résultat peut être magnifique comme désastreux. Au delà des 10ans, pour les diapositives, ça devient assez compliqué, en traitement croisé ou non, le résultat devient completement hasardeux.

Le cas des pellicules infrarouges

Les pellicules infrarouges c’est un cas un peu à part puisqu’elles ne se conservent absolument pas. Si elles ne sont pas utilisées dans les 2 à 3 ans après leur date, n’espérez pas en tirer grand chose. Ce sont des films très fragiles qui n’aiment pas trop rester dans les placards. Vous pouvez tout de même essayer, mais ne faites pas des photos auxquels vous tenez, vous risquez grandement de ne jamais les revoir.

En bref

En fin de compte, la plupart des pellicules peuvent être utilisées bien après leur date de péremption. Il faut simplement réussir à juger à quel point elles ont perdu en sensibilité. Pour les pellicules noir & blanc et couleur, n’hésitez pas, même si leur résultat peut être bien éloigné de ce qu’il devrait être, tant que vous restez sur des pellicules à moins de 400ISO, elles sont utilisables même bien des années plus tard.

Pour le cas des diapositives et des infrarouges, c’est beaucoup plus compliqué puisqu’elle ne se conservent pas aussi bien. Néanmoins, n’hésitez pas à faire des essais plutôt que de les jeter, vous pourriez obtenir des résultats intéressant d’un point de vu artistique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.