Photographie d'un appareil Lomography Simple Use, appareil photo jetable mais réutilisable

Damien TROLARD

L'argentique c'est beau, mangez-en !

Oubliez les appareils jetables, passez aux réutilisables !

Photographie d'un appareil Lomography Simple Use, appareil photo jetable mais réutilisable

Oubliez les appareils jetables, passez aux réutilisables !

0 /5 -
0 vote

Bien que délaissé pendant le début des années 2000, l’appareil photo jetable revient aujourd’hui sur le devant de la scène. Pratique et pas cher, beaucoup d’amateurs achètent ces appareils argentiques. Que ce soit par passion ou simplement par goût pour le style des images argentiques, vous êtes nombreux à continuer à en acheter. Aujourd’hui, je vais vous expliquer pourquoi c’est un problème, et qu’il existe des alternatives plus sympa pour l’environnement comme pour votre portefeuille !

Des appareils peu cher

Les appareils jetables sont apparus dans les années 1980, fabriqués en plastique et prêts à l’emplois avec leur pellicule déjà chargée, ils font partie des appareils qui ont démocratisé la photographie grâce à leur prix tout petit. Même si les appareils jetables ont été beaucoup délaissés entre les années 2000 et 2010, ces dernières années, ils sont aujourd’hui aimé pour le style bien particulier qu’ils donnent aux images.

Ce sont des appareils qu’on achète le plus souvent pour faire une soirée, un anniversaire, ou des souvenir de vacances. Très pratiques pour les photographes en herbe, ils ne nécessitent aucune compétence particulière. Tout le monde peut s’en servir, il suffit d’appuyer sur le déclencheur pour avoir sa photo !

Une fois la pellicule finit, l’appareil est donné entier au laboratoire photographique, et quelques jours plus tard, on peut profiter de belles photographies argentiques produites comme avant l’arrivée du numérique.

Un problème environnemental

Même si les appareils jetables sont très pratiques, ils n’en restent pas moins un problème pour l’environnement. On utilise des matériaux compliqués à recycler pour faire uniquement 36 photographies dans le meilleur des cas. Si on pense souvent au plastique qu’ils contiennent, on pense beaucoup moins à la pile et aux éléments électroniques, qui sont cachées dedans, pour faire fonctionner le flash. Et cette pile, même après avoir produit 36 flashes, est encore quasiment pleine. En fait, ces appareils sont encore comme neuf après avoir fait une pellicule. Ils pourraient en réalité servir à faire plusieurs centaines de photographies sans aucun problème.

Photographie de la pile d'un appareil photo jetable
Les appareils jetables contiennent du plastique, mais aussi des métaux !

Les appareils jetables sont géniaux parce qu’ils sont solides et qu’ils ne coûtent vraiment pas grand chose. Ils rendent la photographie argentique accessible à presque toutes les bourses. Mais, c’est pour ces mêmes raisons que c’est dommage de les jeter après avoir fait une seule pellicule. Malheureusement, la grande majorité d’entre eux finit à la poubelle où, au mieux, s’ils ont un peu de chance, ils seront en partie recyclés. Mais, le plus souvent, ils termineront brûlés avec d’autres déchets plastiques. Voire même enfouit sous terre. Et tout ça, seulement pour faire une trentaine de photographies.

Réutiliser son appareil jetable ?

Les plus anciens d’entre nous le savent, une bonne partie de ces appareils peuvent, malgré tout, être réutilisés. Si certains sont très fragiles et peuvent casser en récupérant la pellicule, d’autres sont beaucoup mieux pensés et peuvent parfaitement être rechargés.

Il y a de ça 20 ans, quasiment tous les laboratoires photo proposaient de leur remettre une pellicule. De cette manière, un appareil jetable pouvait continuer sa petite vie d’appareil photo argentique. Une fois que le flash ne fonctionne plus, le laboratoire change sa pile et c’est reparti. En fait, ils sont increvables ces petits, tant qu’ils ne sont pas cassés.

Aujourd’hui, cette habitude s’est perdue, mais les marques commencent à réagir et proposent maintenant des appareils prévus pour être réutilisables.

Les réutilisables, économiques et écologiques

Il existe depuis quelques années des appareils dit « réutilisables ». Là où les jetables coûtent entre 10 et 15€, ceux-ci sont, en général, légèrement plus cher (de 20 à 30€). Ils sont très similaires à leurs cousins jetables. Eux aussi ne nécessitent aucune compétence pour être utilisés, il suffit d’appuyer sur le bouton, pas de prise de tête comme avec un reflex !

Malgré leur prix un petit peu plus élevé, ils sont hyper intéressants d’un point de vu financier comme environnemental. Et oui, on ne jette plus son appareil, plus besoin d’en racheter un à chaque fois ! Quand vous avez terminé votre pellicule, vous pouvez immédiatement en mettre une nouvelle. De cette façon, vous pourrez choisir vos pellicules, et en plus, faire de sacrées économies. En effet, il existe des pellicules qui coûtent moins de 5€, de quoi pouvoir faire encore plus de photos sans se ruiner et sans gâcher un appareil qui peut encore servir !

Pour ceux qui se demandent comment choisir une pellicule pour leur appareil photo réutilisable, voici l’article parfait pour ça : Comment choisir sa pellicule argentique ?

Choisir son appareil réutilisable

Pour vous aider à trouver votre nouvel appareil, voici une petite liste d’appareils réutilisables qui peuvent être trouvés chez tout plein de revendeurs, en ligne comme en boutiques spécialisés.

Appareil photo réutilisable Lomography Simple Use (~20€)

Il contient :
– x1 pellicule Lomography couleur ou noir & blanc
– x1 pile pour le flash


Appareil photo réutilisable Harman (~30€)

Il contient :
– x2 pellicules Kentmere noir & blanc
– x1 pile pour le flash


Appareil photo réutilisable AgfaPhoto (~30€)

Il contient :
– x1 poche de rangement
– fourni sans pile ni pellicule

A noter que l’appareil Agfa existe sous d’autres noms, c’est un appareil vendu à la base sans marque sur lequel le logo de la marque qui le vend est collé

Vous aimez cet article ?

Notez le !

Vous avez trouvé ce post utile ?

Partagez le sur les réseaux sociaux !

Vous n'avez pas aimé cet article ?

Permettez moi de l'améliorer !

Que voulez-vous voir dans cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.