Damien TROLARD

Le blog photo argentique

Test du Lomography Simple Use – Un jetable réutilisable

Test du Lomography Simple Use – Un jetable réutilisable

3 /5 -
1 vote

Cet article est soutenu par Lomography
qui a participé à sa création en fournissant un appareil.

Le Lomography Simple Use est un petit appareil très compact. Il a le design d’un appareil jetable, et un prix tout aussi attractif. Mais pourtant, celui-ci dispose d’un petit truc en plus ! Il fait partie de la gamme grandissante des appareils réutilisables. Une fois une pellicule terminée, on peut l’ouvrir pour en remettre une nouvelle. Fini de jeter son appareil après une seule pellicule, on peut maintenant les recharger !

Choisissez votre pellicule !

Cet appareil est disponible en plusieurs versions qui sont en réalité toutes assez similaires. Seule la pellicule préchargée dans l’appareil diffère réellement.

Color Negative
Préchargé avec une pellicule couleur 36 poses
Lomochrome Purple
Préchargé avec une pellicule couleur 36 poses
Lomochrome Metropolis
Préchargé avec une pellicule couleur 27 poses
Black & White
Préchargé avec une pellicule noir et blanc 36 poses

Mais peu importe votre choix initial, vous pourrez par la suite le recharger avec n’importe quelle pellicule 35mm. Couleur, noir et blanc, ou diapositive, libre à vous de choisir ce qui vous plaît ! Et si vous ne savez pas laquelle choisir, rendez-vous sur cet article :

Petite information cependant, la valeur ISO indiquée sur l’appareil correspond à la sensibilité de la pellicule préchargée dans votre Simple Use. Mais lorsque que vous le rechargez, c’est à vous d’adapter votre pellicule suivant les conditions lumineuses pour éviter d’obtenir des images trop claires ou trop sombres. Ainsi, on fera attention à bien choisir ses ISO en fonction de la lumière :

  • 50 ou 100 ISO si le soleil est très présent
  • 200 à 400 ISO par temps nuageux (ou si vous utilisez le flash)
  • 800 à 3200 ISO dans des conditions plus sombres

Le test du Lomography Simple Use

Pour ce test, j’ai rechargé mon Simple Use avec une pellicule Ilford HP5+ 400. Cette pellicule noir et blanc est très polyvalente, elle se débrouille très bien même si les photographies sont un peu trop sombres ou trop claires. C’est parfait quand on ne sait pas vraiment sur quelles situations on va tomber au fil des photographies.

Recharger son appareil

La première étape est donc de recharger son appareil, pour cela rien de très compliqué, un petit tutoriel existe même sur le site de Lomography !

Il faut simplement savoir que, contrairement à la très grande majorité des appareils argentique, lorsqu’on recharge son Simple Use, on déroule entièrement la pellicule. Elle va être rembobinée au fur et à mesure de nos photographies. Ça permet surtout d’éviter de détruire ses photographies si quelqu’un ouvre l’appareil par mégarde. Lorsqu’une photo est prise, hop, elle est tout de suite à l’abri dans la pellicule !

Le résultat

Après l’avoir trimbalé un peu partout avec moi, voici quelques-unes de mes photographies prises avec le Logomography Simple Use et une pellicule Ilford HP5+ 400 !

© Damien TROLARD
© Damien TROLARD
© Damien TROLARD
© Damien TROLARD
© Damien TROLARD

Mon avis

Pratique et accessible

Au final, avec son tout petit prix, le Simple Use se veut avant tout être un appareil accessible à tous. Suffisamment robuste pour être passé de main en main, et suffisamment compact pour être transporté partout, il peut parfaitement être emmené dans une poche, ou glissé dans un sac. Et durant le test, c’est le côté que j’ai le plus apprécié. Il est né pour photographier en voyage, en vacances, ou même en soirées. On le glisse dans une poche, et hop, c’est parti !

Des images imparfaites mais sympathiques

Après le développement, on remarque quand même sur les photographies que les coins sont légèrement flous, ce qui en soit n’est pas forcément très dérangeant, et donne même un petit style pas désagréable aux photographies. On voit aussi assez bien que l’objectif de l’appareil créé une déformation qui est par moment assez visible. Mais encore une fois, ce n’est pas particulièrement dérangeant dans le cadre de photographies amateures et ne vous posera problème que dans de très rares cas.

Quelques petits défauts

Si le Lomography Simple Use est parfaitement adapté pour les amateurs d’argentique, il ne faut pas non plus trop lui en demander. Bien qu’avec son prix tout mini on peut lui pardonner ses défauts, son niveau de finition laisse quelque peu à désirer. Lorsqu’il est ouvert, certaines pièces bougent et peuvent même être retirée ce qui n’inspire pas vraiment confiance. Malgré tout, une fois refermé, le tout est très bien maintenu, ce qui a peu de chance de poser problème.

Lors de son utilisation, j’ai remarqué deux éléments négatifs. Premier point, son viseur n’est pas vraiment précis, on ne sait pas bien où s’arrête le cadre de la photographie, ce qui peut rendre la tâche parfois compliquée. On avise alors en espérant être pas trop mal, mais c’est parfois un peu frustrant de ne pas savoir si on est encore sur la photo ou non. Autre problème noté, il n’existe aucun moyen de verrouiller le déclencheur. Une fois la pellicule remontée, il est très facile de prendre une photo par mégarde. Il faut alors faire attention à remonter la pellicule uniquement lorsque qu’on veut prendre une photo, et non après l’avoir prise comme sur les autres appareils.

Bilan

  • Son prix
  • Sa petite taille
  • Le viseur pas très précis
  • Impossible de verrouiller le déclencheur
  • Le niveau de finition

En bref, j’aime beaucoup le Simple Use pour son petit prix et sa praticité. Et même si on aurait apprécié un appareil un poil mieux fini avec un viseur un plus précis, et un bouton de verrouillage pour le déclencheur, on sent que Lomography a tout fait pour réduire les coûts au maximum, et tenter de rendre l’argentique plus accessible, ce qui reste un très bon point.

Au final, même s’il n’est pas parfait, il est quand même capable de produire de très jolies photographies, et on s’habitue vite à ses petits défauts qui restent quand même assez peu dérangeants pour une utilisation amateure.

Vous aimez cet article ?

Notez le !

3 /5 - 1 vote

Vous avez trouvé ce post utile ?

Partagez le sur les réseaux sociaux !

Vous n'avez pas aimé cet article ?

Permettez moi de l'améliorer !

Que voulez-vous voir dans cet article ?

La newsletter

Restez au courant des prochains articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *